Nos spectacles à l’affiche

  • Pierre Palmade et Benjamin Gauthier dans « Assume, bordel ! »
    Pierre Palmade et Benjamin Gauthier dans « Assume, bordel ! »Pierre et Benjamin s’aiment d’un amour fou. Ils sont en couple depuis 3 ans !

    Mais tout devient prétexte à engueulades et ils ne se parlent plus qu’en se disputant. C’est l’amour vache !
    Le fond du problème ? …. Pierre n’assume pas vraiment d’être en couple avec un homme et disons-le, il n’assume

  • Réda Seddiki dans « Ironie de l’histoire »
    Réda Seddiki dans « Ironie de l’histoire »Une blague peut faire rire comme elle peut faire pleurer. Ironie de l’histoire, j’aime quand elle fait pleurer de rire…

    Sans états d’âme, Réda Seddiki crée un territoire d’expression empreint de non-sens et d’absurde pour donner naissance à la drôlerie d’un monde à la renverse. « Ironie de l’histoire », son nouveau spectacle, a pour

  • Florian Lex dans « Pas de pitié »
    Florian Lex dans « Pas de pitié »Florian Lex n’épargne personne…

    Florian jette un regard acéré et amusé sur un quotidien qui réserve parfois de drôles de surprises. L’occasion pour lui d’épingler à tour de rôle des personnages que chacun a pu faire l’embarrassante expérience de croiser dans sa vie. En beau joueur, il n’épargne personne… même pas lui !

  • Les fous alliés
    Les fous alliésUn duo pince-sans-rire. Des situations à mourir de rire.

    Dans cette comédie pince-sans-rire, Victor et Hugo endossent le costume de 16 personnages. En 1h10, les situations cocasses s’enchaînent et dans ces face-à-face improbables, rien n’égale l’égoïsme, la mauvaise foi, la lâcheté, l’hypocrisie des personnages, mise à part la folie de cette pièce.

    Un spectacle

  • Paul Mirabel dans « Bientôt »
    Paul Mirabel dans « Bientôt »Paul Mirabel s’inscrit parmi les humoristes de la relève. Lauréat du « Grand Prix du Festival d’Humour de Paris 2019 ».

    Originaire de Montpellier, Paul Mirabel s’installe à Paris en 2013 pour suivre des études de commerce.
    Après l’obtention de son Master 2 et d’une formation de 2 ans au Cours Florent, il commence à écumer

  • Revolvers & talons hauts
    Revolvers & talons hautsQuand la parodie de polar noir se heurte au féminisme naissant de l’Amérique profonde.

    Walnut Grove. Pennsylvanie.
    Année : 1956
    Population : 12730 âmes.
    Criminalité : zéro.
    Dans ce trou perdu du nord des Etats-Unis, les journées sont longues au commissariat. Très longues.
    Alors, lorsqu’un audacieux braquage vient troubler la platitude ambiante, c’est l’occasion rêvée pour les inspecteurs

  • Les garçons et Guillaume à table !
    Les garçons et Guillaume à table !Le retour du succès de Guillaume Gallienne après 10 ans d’absence au théâtre.

    Guillaume évoque ses souvenirs d’enfance et la construction de son identité au travers du regard sans concession de sa mère.
    De paradoxes en malentendus, ce monologue introspectif et drôle rend hommage à la féminité et pointe du doigt une société aux

  • Marc Tourneboeuf dans « Le récit poétique mais pas chiant d’un amoureux en voyage »
    Marc Tourneboeuf dans « Le récit poétique mais pas chiant d’un amoureux en voyage »Un seul en scène rempli d’humour et de poésie !

    Après une année riche en émotions, en espoirs, puis finalement en désillusions, Marc décide d’aller passer ses vacances au Portugal…

    Malgré le but de cette excursion : retrouver énergie et confiance, il va vite comprendre que ce n’est pas dans ce décor de rêve

  • Matthieu Penchinat dans « Qui fuis-je ? »
    Matthieu Penchinat dans « Qui fuis-je ? »Matthieu veut faire du stand up, c’est pourquoi il vous propose une galerie de personnages. Il veut parler de lui, c’est pourquoi il parle des autres.

    Parce que Matthieu s’épanouit dans l’accident, la contradiction et l’imprévu. Avec Matthieu, l’inverse est vrai aussi. Matthieu est un clown.

    Après deux tournées avec Philippe Decouflé, des passages

  • Ombeline de Tarragon dans « Aristo »ing » out »
    Ombeline de Tarragon dans « Aristo »ing » out »Ombeline de Tarragon dit tout haut ce qu’elle pense tout bas.

    Ombeline de Tarragon est née dans le milieu aristocratique. Comme toutes les communautés, ce dernier n’échappe pas à des clichés qui se révèlent fondés pour la plupart mais pas que…

    Comment l’humoriste a-t-elle fait pour survivre dans ce microcosme alors qu’elle se définit

  • AZ dans « Exister »
    AZ dans « Exister »À 23 ans, AZ a une vision de la vie bien à lui et un style unique en son genre.

    Ce passionné de musique est rapidement repéré sur les réseaux sociaux grâce à ses vidéos qui caricaturent chanteurs et rappeurs en tout genre. C’est sur scène qu’il s’accomplit pleinement, maniant le verbe et

  • Charles Nouveau dans « Joie de vivre »
    Charles Nouveau dans « Joie de vivre »Après plus de 20 ans à réaliser des dessins génitaux ultra-réalistes dans ses cahiers, Charles Nouveau apprend avec effroi qu’il ne pourra pas vivre de sa passion.

    Dépité mais lucide, il s’oriente vers l’humour en espérant y trouver un revenu stable et l’estime de ses parents.

    Comme vous, Charles Nouveau est lâche et hypocrite.

  • Emma Loiselle dans « Femme de mère en fille depuis que l’homme est homme »
    Emma Loiselle dans « Femme de mère en fille depuis que l’homme est homme »Emma Loiselle joue, entre autre, avec les mots et met sa plume acérée au profit d’un propos qui étonne, et parfois même détonne !

    Cette femme lève le voile sur des problématiques contemporaines. Elle n’a aucun tabou et ne connaît aucune limite. Certains pensent qu’elle a des couilles mais ils se trompent… C’est,

  • Retour au collège
    Retour au collègeLe seul spectacle improvisé où les ados sont rois !

  • Yohann Lavéant dans « Lavéant machine »
    Yohann Lavéant dans « Lavéant machine »Bienvenue dans cette laverie géante où Yohann Lavéant nettoie son linge sale en public. Un spectacle mené tambour battant !

    Comment passe-t-on des champs de haricots en Bretagne aux planches d’un théâtre parisien ?
    Le temps d’une machine, Yohann Lavéant retrace sa vie et lave son linge sale en public dans un spectacle

  • Sarah Treille Stefani dans « Excusez-moi de vous déranger »
    Sarah Treille Stefani dans « Excusez-moi de vous déranger »L’histoire vraie et sensible d’une comédienne timide qui tente de se faire une place dans le monde du spectacle mais surtout dans le monde.

    Sarah n’a qu’une envie, c’est qu’on l’apprécie, quitte à en faire des tonnes et à se plier en 4 pour les autres.

    De son parcours scolaire chaotique à son statut